photo oeufs

Impossible de fêter Pâques « 100 œufs » !

Les enfants d’Elliant décorent 100 œufs pour les résidents de l’EHPAD

Elliant, son bourg, ses commerces, ses associations, ses écoles et ses habitants qui se plaisent à vivre ensemble et à se réunir chaque fois qu’une occasion leur en est offerte.

Mais comme partout ailleurs, la commune vit actuellement à l’heure du confinement. Alors, à l’approche de Pâques, une question se pose : Comment réussir à conserver le lien entre les habitants et plus particulièrement entre les plus jeunes, ceux qui fréquentent les écoles, et ceux, un peu moins jeunes, qui vivent à l’EHPAD ?

Sur le sujet, quelques familles sont formelles. Il est impossible de fêter Pâques sans eux. De fil en aiguille, les idées et les jeux de mots ont fusé et c’est ainsi qu’est née l’idée de réunir, vider et nettoyer une centaine d’œufs qui, une fois décorés par les enfants et leurs familles, seront distribués le dimanche de pâques aux résidents et aux membres du personnel de l’EHPAD de la commune.

« Comme les enfants ne peuvent pas rendre visite à leurs grands-parents, c’est le moyen que nous avons trouvé, pour qu’ils puissent quand même leur montrer qu’ils pensent à eux.

Pour parvenir à relever le challenge, toutes les poules des environs ont été mises à contribution. Depuis quelques jours, certains habitants ne se nourrissent plus exclusivement, que de gâteaux et d’omelettes. » s’amusent les parents à l’initiative de l’opération.

Toutes les familles n’ont pas forcément d’enfants ou de parents à l’EHPAD. Mais à Elliant, le lien social fait partie de l’ADN de la commune. Il n’est donc pas étonnant de retrouver parmi les participants, des adultes sans enfants mais qui mettent un point d’honneur à contribuer au travail.

Evidemment, la commune s’est immédiatement associée à l’opération. En effet, par l’intermédiaire du centre communal d’actions sociales, elle offre les chocolats pour accompagner les œufs décorés. L’élu en charge de l’action sociale a joué le rôle d’intermédiaire avec le responsable de l’établissement d’hébergement afin de garantir le respect de toutes les mesures barrières nécessaires.

« Pâques est, avec Noel, la fête de famille par excellence. C’est le moment où se retrouvent les enfants et leurs parents sur plusieurs générations. De vraies Fêtes de Pâques ne peuvent être réussies sans un lien intergénérationnel fort. La municipalité est particulièrement sensible à ce thème. C’est pourquoi, par l’intermédiaire de notre CCAS, nous avons souhaité nous associer à cette belle initiative. »

A l’issue du confinement, pour remercier les enfants de leur gentille attention, le CCAS projette d’organiser un goûter réunissant petits  et grands afin, cette fois, de partager des friandises tous ensemble.

photo enfants